Tuesday, November 24, 2015

L'idéologie contra vérité

Edgar Morin: Pour sortir du XXe siècle, Fernand Nathan, 1981. Page 40



".. une conviction bien assurée détruit l'information qui la dément..

.. Effectivement, ce qui agit en nous, à la fois obscurément et extra-lucidement, c'est la volonté d'empêcher l'information d'atteindre l'idéologie.. L'idéologie fait exploser l'information ("bobard! mensonge! calomnie!") pour que l'information ne la fasse pas exploser.

      Qu'est-ce qu'une idéologie du point de vue informationnel? C'est un système d'idées fait pour contrôler, accueillir, refuser l'information. Si l'idéologie est théorie, elle dans son principe ouverte à l'information non conforme. L'idéologie politique est beaucoup plus doctrine que théorie. Ici, nous arrivons à ce problème capital: la relation répulsive et potentiellement désintégratrice entre information et idéologie politique.  C'est parce que l'information est un explosif virtuel pour l'idéologie, que celle-ci a besoin d'entretenir une relation oppressive et répressive à l'égard de l'information."

          Je viens de commencer à lire ce livre. Je crois déjà que c'est l'un des meilleurs du Dr Morin. C'est comme, il y a 35 ans, il a eu l'intuition des plus grands défis d'aujourd'hui. (Il était donc "prophète"..) L'un de ses thèmes principaux est l'information, notre relation à elle, comment elle se déforme / est déformée par la pensée "idéologique", "fanatique"..

          J'ai été piqué à lire ce livre par plusieurs moustiques. En premier, par la montée du fanatisme ethno-religieux depuis quelques lustres. Aussi - et paradoxalement - par le manque d'une véritable et viable idéologie de Gauche, par la banqueroute intellectuelle, culturelle et morale de la Gauche. Or, les politiciens, économistes et universitaires néolibéraux, eux, ont une sorte d'idéologie dans leur fétiche, les lois d'airain du "Marché Libre", l'idole  Moloch des temps modernes. C'est vrai que cette "idiotologie" est néfaste, justificatrice d'un système culturel en train de rendre le monde invivable.. mais ayant, de même, une cohérence interne et surtout, surtout, un certain "vraisemblance" ou (pseudo-)correspondance au monde de faits (économiques) réels. Mais la Gauche n'a rien (de convainquant) à lui répondre.. rien.. (Si vous pensez que la Gauche est bien vivant, répondez à cette question: pourquoi, l'Europe n'est pas gouverné par des Partis Verts parce que le nerf des luttes politiques devrait être comment faire la transition vers une économie verte - et non s'il y aurait nécessité de faire une telle transition..)

         Donc, j'étais conduis à repenser mon rejet global des idéologies. Est-ce possible qu'il y a des "bonnes" idéologies - comme la méthode scientifique - qui guident en opposition aux "mauvaises" idéologies (les fanatismes, les délires collectifs..) qui entraînent le sang et la mort?
 



                               Moloch, à qui l'on sacrifie les "premiers fruits de la terre" - froment, agneaux, premier enfant.. et aujourd'hui, même la terre elle-même et tout ce qui vit dessus.. Par l'artiste / poète visionnaire anglais, William Blake

             D'après ce que j'ai déjà lu dans les premières pages, je crois que Comment sortir du XXe siècle vaudrait une ré-édition, sous le titre: Comment entamer le troisième millénaire ou quelque chose comme ça.

No comments:

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.